Hôpital de Saint-Brieuc : 120 médecins démissionnent pour protester contre la direction

(Illustration) Au total, 120 médecins ont quitté la commission médicale d'établissement de l'hôpital de Saint-Brieuc, ce mardi 9 octobre[FRED DUFOUR / AFP]

L'hôpital de Saint-Brieuc a été touché par une épidémie de démissions sans précédent. Au total, 120 médecins ont quitté la commission médicale d'établissement de l'hôpital ce mardi 9 octobre.

Les praticiens ont par ce geste protesté contre la direction de l'hôpital avec laquelle la dialogue semble rompu depuis quelques mois. Les différends concernent, selon le journal Ouest France qui a relayé cette information vendredi 12 octobre, «le mode de gouvernance, les projets de l’hôpital et la construction du futur pôle ambulatoire». Ce dernier projet pourrait d'ailleurs être remis en cause par la vague de démissions.

«Nous ne sommes même pas associés à ce projet qui va coûter 25 millions d’euros et qui est conduit sans aucune concertation», s'est plaint un médecin auprès du journal local. De plus, la direction a annoncé que les contrats à durée déterminée ne seraient pas renouvelés au sein de l'établissement, tendant un peu plus les relations.

Une enquête ouverte 

Les praticiens auraient choisi de quitter leurs fonctions de la commission également pour se désolidariser clairement de la direction aux yeux du reste du personnel -qui pouvaient les penser associés aux décisions de la hiérarchie-, selon un témoin interrogé par Ouest France.

Ces départs groupés -qui font disparaître de fait la commission médicale d'établissement pourtant obligatoire pour faire fonctionner l'hôpital- vont déclencher l'ouverture d'une enquête. Inquiétée par cette crise, l'agence régionale de la Santé (ARS) a proposé une procédure de médiation à l'établissement, qui a refusé la proposition.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles