Présidence des Jeunes Républicains : le soutien de Laurent Wauquiez accusé de fraude

La liste d'Aurane Reihanian, protégé de Laurent Wauquiez, a remporté samedi la présidence des jeunes Républicains (LR) avec 58% des voix.[Philippe LOPEZ / AFP]

La liste d'Aurane Reihanian, protégé de Laurent Wauquiez, a remporté samedi la présidence des jeunes Républicains (LR) avec 58% des voix, à l'issue d'un scrutin entaché par des accusations de fraude.

Tout a commencé samedi, quand le JDD a dévoilé un document audio dans lequel on entend Aurane Reihanian, enregistré à son insu, faire état de sa volonté de récupérer des identifiants d'adhérents, afin d'avoir recours à ce qui semble être une fraude électorale. Dans cet enregistrement, il échange avec un individu dont l'identité n'est pas révélée.

Après la diffusion de cette conversation, Aurane Reihanian a dénoncé une «boule puante» et a fait valoir des «propos sortis de leur contexte». Il a également accusé Charles-Henri Alloncle, le chef de file de la liste adverse, d'avoir falsifié l'identité de Laurent Wauquiez dans des e-mails.

président des «Jeunes avec Wauquiez»

Doctorant en droit, président des «Jeunes avec Wauquiez», Aurane Reihanian est le conseiller technique du président de LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il avait suscité la polémique en déclarant à Libérationdans un portrait que lui consacrait le quotidien, que les enfants issus de PMA «ne devraient même pas exister», avant de s'excuser. 

Le chef de file de la liste adverse, Charles-Henri Alloncle dénonce «l'opacité du scrutin» et accuse l'équipe de l'ancien assistant parlementaire de Laurent Wauquiez d'avoir triché. Il a indiqué à l'AFP qu'il allait déposer un recours devant la Haute autorité du parti.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles