Inondations dans l'Aude : la veuve d'une victime de l'islamiste Radouane Lakdim a perdu ses parents

Le Super U de Trèbes, théâtre de la prise d'otage de Radouane Lakdim, n'a pas échappé à la montée des eaux.[AFP]

La femme de Jean Mazières, première victime de l'islamiste Radouane Lakdim auteur des attaques terroristes du 23 mars dernier, a eu la douleur de perdre ses deux parents dans les inondations qui ont frappé lundi une partie du département de l'Aude. 

Selon les informations d'Europe 1, les deux époux, âgés de 91 et 94 ans, font partie des 11 victimes comptabilisées dans le bilan provisoire de la catastrophe. Les deux nonagénaires sont morts à Trèbes, où 7 personnes, au total, ont disparu.

2018, année tragique pour la ville de Trèbes

Quelques mois plus tôt, la commune avait déjà été marquée par un précédent drame d'une toute autre nature. Après avoir abattu à Carcassonne Jean Mazières et gravement blessé Renato Silva, Radouane Lakdim avait fait feu sur des CRS avant de prendre la direction du Super U de Trèbes où il avait pris en otage une caissière et lâchement abattu trois personnes parmi lesquelles le gendarme Arnaud Beltrame.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles