Tout savoir sur Frédéric Péchenard, pressenti pour devenir ministre de l'Intérieur

Fort de sa carrière dans la police et de ses marques en politique, Frédéric Péchenard a de bonnes chances de se voir proposer l'Intérieur. Fort de sa carrière dans la police et de ses marques en politique, Frédéric Péchenard a de bonnes chances de se voir proposer l'Intérieur. [© JOEL SAGET / AFP]

Plusieurs noms circulent pour remplacer Gérard Collomb, dont celui de Frédéric Péchenard, l’ancien patron de la Police nationale et ex-directeur de cabinet du président Nicolas Sarkozy.

Né en 1957, deux ans après Nicolas Sarkozy, Frédéric Péchenard a grandi dans le 17ème arrondissement de Paris. Elève au lycée Carnot, il se dirige après son service militaire vers des études de droit. Ayant obtenu sa maîtrise, il décide d'orienter sa carrière vers la police.

Une carrière fulgurante

A 24 ans, Frédéric Péchenard intègre l’Ecole nationale supérieure de la Police. Pour son premier poste, il est nommé chef du commissariat de Chaillot à Paris en 1983. Il effectue une carrière brillante au sein de la Police nationale, passant des Stups à la Crim. En 2007, «Pêche» est nommé directeur général de la Police nationale, quand Nicolas Sarkozy arrive à l’Elysée. Il demeure à ce poste essentiel jusqu'à l'alternance.

Vers un rôle plus politique

A peine François Hollande élu en 2012, il est remplacé par Claude Baland. Frédéric Péchenard devient alors délégué interministériel à la sécurité routière. Il quitte ce poste fin 2013 pour s’orienter vers des fonctions plus politiques en se rapprochant officiellement de l'UMP. Colistier en vue des élections municipales dans le 17e arrondissement de Paris, il rejoint Nathalie Kosciusko-Morizet dans sa tentative de conquête de la Mairie de Paris en septembre 2013. Il décroche un siège de conseiller de Paris à l'issue du scrutin.

Auprès de Sarkozy

Lorsque Nicolas Sarkozy lui demande d’être son directeur de campagne, il accepte. L'ancien «superflic» se retrouve sous les projecteurs d’une campagne qui s’annonce très médiatique. Après la victoire de Sarkozy, Frédéric Péchenard prend la direction générale de l'UMP, qui devient Les Républicains.

En septembre 2015, il devient secrétaire départemental de la fédération LR de Paris. Élu conseiller régional d'Île-de-France sur la liste parisienne de Valérie Pécresse aux élections de décembre 2015, il devient le 18 décembre vice-président de cette assemblée, chargé de la sécurité.

Après la victoire de François Fillon à la primaire de la droite et du centre de 2016, Frédéric Péchenard est remplacé le 28 novembre 2016 par Patrick Stefanini comme directeur général des Républicains. En janvier 2017, il intègre le pôle projet de la campagne de François Fillon sur le sujet de la sécurité.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles