Crédits immobiliers : les taux toujours plus bas

[Sipa]

Les taux de crédit immobilier sont à un niveau toujours très faible, selon les dernières statistiques de Cafpi. Cela booste le pouvoir d’achat des acheteurs. Ce mois-ci, le courtier a négocié des taux de 1,19 % en moyenne sur vingt ans, soit 0,01 % de plus que le taux le plus bas historique de 1,18 % d’octobre 2016.

Cette bonne nouvelle s’inscrit dans un contexte marqué par de fortes fluctuations ces deux dernières années. En septembre, un regain d’activité a été enregistré. Les acheteurs n’ont pas hésité à emprunter sur des durées plus longues, au-delà de vingt ans et jusqu’à trente ans, avec des taux qui restent inférieurs à 2 % hors assurance en moyenne.

Comme le mois dernier, les primo-accédants représentent la majorité des dossiers traités par le courtier (65 %) au détriment des investisseurs. «Pour 1 000 € par mois sur vingt ans, ils peuvent emprunter jusqu’à 213 500 €. De quoi réaliser leurs projets immobiliers», explique Philippe Taboret, directeur adjoint de Cafpi. Ce dynamisme profite surtout à l’ancien, le marché du neuf accusant le coup.

Le prix plus élevé des logements neufs et le rabotage des aides de l’Etat achèvent de convaincre les acquéreurs de se détourner de ce type de biens. «Le ralentissement de la construction entraîne une baisse d’activité qui met en péril les filières du neuf», note-t-il.

Les perspectives ne facilitent pas non plus la donne. Si les taux sont à un niveau historiquement bas, tous les experts parient sur une hausse prochaine. La FED, la banque centrale américaine, vient de relever ses taux. La BCE doit lui emboîter le pas l’an prochain et, en toute logique, les banques aussi.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles