Violences à l'école : bientôt des policiers dans les collèges et les lycées ?

Il y aura-t-il bientôt des policiers dans les collèges et lycées où certains élèves font régner un climat de violence ? C'est l'hypothèse formulée vendredi matin par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. 

Ce dernier qui s'exprimait vendredi devant la presse aux côtés des ministres de l'Éducation et de la Justice, Jean-Michel Blanquer et Nicole Belloubet, "n'exclut pas la présence physique des forces de l'ordre" dans les établissements, notamment "dans les quartiers les plus difficiles". A Nice, la mesure a déja été expérimentée par le maire Christian Estrosi. Au printemps dernier, des policiers municipaux non-armés ont surveillé trois écoles de la ville.

Les propos de Christophe Castaner surviennent dans un climat tendu marqué notamment par la diffusion, sur les réseaux sociaux, d'une vidéo montrant un élève d'un lycée de Créteil braquer l'une de ses professeures. Des images qui ont suscité l'indignation du corps enseignant, et à l'origine du hashtag #pasdevague servant d'exutoire à une profession marquée par la montée des violences.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles