Elle fait croire à un vol de voiture pour cacher l'accident de son fils alcoolisé

Cette fausse déclaration est passible d'une peine de six mois de prison et de 7.500 euros d'amende.[Image d'illustration]

À Asnières-sur-Oise (Val d'Oise), une mère de famille déterminée à protéger son fils a imaginé tout un scénario pour tromper les gendarmes samedi matin, rapporte Le Parisien.

Elle les a contactés pour signaler un car-jacking dont elle aurait été victime. Elle a raconté aux forces de l'ordre que deux individus l'auraient dépassée alors qu'elle se trouvait dans le véhicule de son fils, relatent nos confrères. L'un d'entre eux se seraient emparés de la voiture après l'avoir menacée. Ils l'auraient ensuite laissée sur la chaussée.

Les gendarmes ont rapidement retrouvé le véhicule accidenté sur un bas-côté. Mais face aux incohérences de la femme, les militaires ont eu des doutes sur son récit. Elle a alors été contrainte d'avouer qu'elle avait menti pour protéger son fils. En effet, ce dernier, ivre, avait eu plus tôt un accident avec sa voiture.

Cette fausse déclaration est passible d'une peine de six mois de prison et de 7.500 euros d'amende. Le parquet de Pontoise devra décider des poursuites à entreprendre contre la mère et le fils.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles