Charges de copropriété : comment diminuer les frais ?

Veiller à l'entretien du bien pour éviter les dépenses dues, par exemple, aux infiltrations.[M. GILE / SIPA]

La préoccupation principale de tous les copropriétaires est de ne pas avoir trop de charges à payer. En effet, malgré un repli l’an dernier, celles-ci ont augmenté de près de 15 % en trois ans.

Pour les faire baisser, il est nécessaire de veiller régulièrement à l’entretien de la copropriété, dans une logique de prévention qui permet d’éviter de grosses dépenses. Cela coûte moins cher de refaire par exemple l’étanchéité d’un toit, plutôt que d’effectuer des travaux en cas d’infiltration.

En ce qui concerne le chauffage, là encore il est possible de payer moins. Dans le cas d’un chauffage collectif, il suffit par exemple de baisser la température de 2 ou 3 degrés la nuit. De la même manière, un réglage optimal de la chaudière permettrait de réaliser 10 % d’économies.

Faire jouer la concurrence

Mais pour voir l’addition baisser réellement, il ne faut pas hésiter à entreprendre des travaux d’isolation pour améliorer la performance énergétique. Dans cette même logique, installer des minuteries dans les espaces communs, comme le parking (26 % de la facture d’électricité annuelle), permet d’éviter facilement des dépenses inutiles.

Au niveau de la gestion de l’immeuble, il faut faire jouer la concurrence. En effet, les honoraires des syndics sont en constante augmentation (4 % par an en moyenne). L’écart entre deux professionnels peut varier de 25 % pour les mêmes prestations. Dans cette optique, il faut examiner les contrats des prestataires qui interviennent ­régulièrement : les électriciens, les plombiers, la maintenance des ­ascenseurs…

Enfin, dans le cas de ­petites copropriétés (moins de trente lots), il est parfois simple de réaliser quelques tâches soi-même. Ainsi, les copropriétaires peuvent par exemple se relayer pour sortir les poubelles.

 

Vous aimerez aussi

La chronique Immobilier du 18/12/2018
immobilier La chronique Immobilier du 18/12/2018
La chronique Immobilier du 14/12/2018
immobilier La chronique Immobilier du 14/12/2018
immobilier L'envolée du prix de la pierre s'est poursuivie en 2018 à Paris

Ailleurs sur le web

Derniers articles