Martinique : un nouvel appel à la purge inquiète les autorités

Suite à cet appel, le préfet de la Martinique a déposé plainte contre X. [PATRICE COPPEE / AFP]

Un message diffusé sur les réseaux sociaux appelle à organiser une «purge contre les forces de l'ordre en Martinique à partir du 9 novembre, à 20h30». Le préfet de l'île a porté plainte. 

Un appel «à la violence, à la destruction des biens immobiliers et mobiliers de la police et à la rébellion lors des contrôles», selon la préfecture qui explique dans un communiqué que «Franck Robine, préfet de la Martinique, a déposé plainte contre X, pour appel à la violence contre des forces de l'ordre». 

Il «condamne avec la plus grande fermeté ces menaces à l'encontre des agents de l'Etat qui oeuvrent quotidiennement pour la sécurité de tous».

Cet acte fait suite à ceux survenus en amont de la nuit d'Halloween, en métropole. Un jeune Isérois de 19 ans avait lancé un appel similaire, pour la nuit du 31 octobre. Il sera jugé le 28 novembre pour «provocation, non suivie d'effet, au crime ou délit». Il avait expliqué avoir voulu faire «une énorme blague».

Une alerte prise au sérieux, notamment par le ministère de l'intérieur. Christophe Castaner, le locataire de la place Beauvau, avait demandé aux préfets «une mobilisation renforcée» des policiers le soir d'Halloween

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles