Un premier péage d'autoroute sans barrière est testé

L'objectif de ce dispositif est de désengorger le trafic. [JEAN-PIERRE CLATOT / AFP]

Sur l'autoroute A10, au niveau de la sortie 19, le péage de Tours-Nord a mis en place une voie sans barrière. Un projet qui n'est encore qu'en phase de test, mais les véhicules pourraient l'utiliser au cours de l'année prochaine. 

Tous les utilisateurs ne pourront pas l'emprunter. Il faudra au préalable s'être abonné au système de télépéage ou avoir téléchargé une application qui enregistre la plaque d'immatriculation. 

L'objectif de cette voie sans barrière est de fluidifier le trafic de l'autoroute. Près de 500 véhicules par heure sont enregistrés lors des heures de pointe, selon France Bleu. Les deux caméras installées pour détecter la voiture permettent à l'automobiliste de ne pas s'arrêter et de libérer la voie rapidement.

50 km/h maximum

«L'une détermine le type de véhicule et l'autre va détecter la plaque d'immatriculation pour savoir s'il paie avec l'application ou avec le télépéage», explique Sébastien Pezé, le directeur régional de Cofiroute. 

Il devra tout de même respecter une vitesse de 50 km/h, au maximum. Le service «devrait être opérationnel pour dans quelques mois». 

Dans les premiers mois de mise en place, les utilisateurs qui emprunteraient cette voie sans abonnement recevront un courrier chez eux et devront s'acquitter d'un ticket classique de péage. Une fois cette période passée, ceux qui tenteraient de frauder recevront une majoration. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles