Effondrement d'un immeuble à Charleville-Mézières, pas de victime

Aucune victime n'est à déplorer. [Aurelien LAUDY / AFP]

Un immeuble de trois appartements s'est effondré vers 18h30 à Charleville-Mézières (Ardennes) en début de soirée, ce mercredi, sans faire de victime pour l'instant, selon les pompiers des Ardennes.

Cet effondrement intervient alors que deux immeubles se sont écroulés lundi dans le centre de Marseille, provoquant la mort d'au moins six personnes. 

«Il n'y a eu aucune victime, c'est une certitude», a indiqué la préfecture des Ardennes à l'AFP.

«Nous avons procédé au sauvetage d'une dame à l'aide d'une échelle dans l'immeuble», ont précisé les pompiers.

«Les immeubles adjacents ont été évacués et une cinquantaine de personnes se trouvent dans un restaurant de Charleville en sécurité», ont dit les pompiers, précisant que l'accident avait eu lieu rue Bourbon, non loin de la célèbre place ducale de cette ville d'environ 50.000 habitants. 

Selon le procureur de la République de Charleville-Mézières Laurent de Caigny, interrogé par l'AFP, «il y a un certain nombre d'immeubles anciens voire vétustes dans la rue, dont certains d'ailleurs sont vides d'occupants et condamnés».

«Il n'y aurait pas de victime, pour autant j'ai demandé que soit ouverte une enquête pour déterminer les conditions d'effondrement de cet immeuble et notamment savoir s'il y a eu mise en danger de la vie (des habitants)», a-t-il ajouté. 

Modeste, l'immeuble était situé près d'un chantier de rénovation. «C'est une hypothèse de travail que ce chantier-là ait déstabilisé l'immeuble», a indiqué le magistrat. 

19 personnes, habitant dans les immeubles avoisinants, sont dans l'attente d'être relogées. «Les gens ne reprendront possession de leur immeuble qu'après autorisation, pour s'assurer que ça ne va pas s'effondrer», a dit M. de Caigny. 

L'enquête a été prise en main par le commissariat de Charleville-Mézières.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles