Informations judiciaires sur LFI : Mélenchon heureux de sortir des «griffes de l'arbitraire»

Jean-Luc Mélenchon avait dénoncé une «opération politique» après les perquisitions menées chez lui et au siège de son parti. [PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Jean-Luc Mélenchon s'est réjouit, ce vendredi sur Twitter, de l'ouverture de deux informations judiciaires dans les enquêtes visant ses comptes de campagne pour la présidentielle et les assistants d'eurodéputés de la France insoumise (LFI).

«Enfin nous revenons à la normale judiciaire. Un juge d'instruction est désigné. Nous sortons des griffes de l'arbitraire dans lequel sont abandonnées 97 % des procédures qui passent directement de l'enquête préliminaire au tribunal», a-t-il tweeté.

Jean-Luc Mélenchon avait dénoncé une «opération politique» après les perquisitions menées chez lui et au siège de son parti.

Deux informations judiciaires ont ainsi été ouvertes contre X. La première, relative au financement de la campagne, principalement pour «escroquerie» et «abus de confiance». La seconde, concernant les assistants parlementaires, a quant à elle été notamment ouverte pour «détournement de fonds publics».

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles