Pour 67% des Français, le développement numérique des services publics est une priorité

Pour plus de deux français sur trois, la transformation numérique des services publics est une priorité, selon un baromètre Ipsos avec Sopra-Steria publié à l'occasion du sommet GovTech. Grâce à cette avancée, ils attendent surtout plus de clarté et de simplicité. 

Une impatience de changement

La dernière décennie est la période où les modes de communication et de consommation ont le plus évolué. A tel point qu'aujourd'hui, les Français gèrent leur compte en banque et font leurs achats directement depuis leur smartphone. Et 85% d'entre eux se déclarent prêts à réaliser en ligne toutes leurs interactions avec l'administration, même si un profond changement de leurs habitudes était nécessaire. 

Partagée par tout le monde

Cette volonté de changement est souhaitée par la quasi-totalité des français : 87% des hommes et 83% des femmes. Les jeunes générations, de moins de 30 ans, sont 85% à aller dans ce sens. Alors que l'on pouvait penser que les plus âgés sont réfractaires à cette mutation, 83% des séniors de plus de 60 ans y sont favorables. Un constat partagé en Europe, où 88% des espagnols estiment que la transformation numérique des services publics est une priorité. Ils sont 87% en Norvège, 76% en Grande-Bretagne et 73% en Allemagne

un désir d'efficacité 

Si la grande majorité des administrés reconnaissent que les services sont de plus en plus digitalisés, ils ne sont que 66% à considérer que ces nouveaux services sont faciles à utiliser. Plus de la moitié des sondés, 52%, estiment que les contenus doivent être simplifiés. 

«Au-delà de cet engouement généralisé, ils ont également une idée bien précise de ce que ces nouveaux services doivent leur apporter au quotidien», explique Claire Ducos, directrice du développement Sopra Steria. 

Enfin, 83% des français pensent que cette digitalisation permettra de réduire le nombre de fonctionnaires

soprasteria.jpg

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles