Un corps est resté neuf ans aux pompes funèbres d'Arras

La nouvelle propriétaire des lieux a découvert ces ossements en faisant du rangement. [ JOEL ROBINE / AFP]

Des ossements humains ont été trouvés à l'intérieur d'une boîte, située dans la remise d'une société de pompes funèbres d'Arras (Pas-de-Calais), rapporte France 3 Régions. 

Il pourrait s'agir des restes d'ossements humains d'un ancien gendarme, décédé en 2008. C'est la nouvelle propriétaire des lieux qui a fait cette macabre découverte, au moment de faire l'inventaire de l'agence. Elle a immédiatement appelé la police

Selon La Voix du Nord, le corps gisait dans ces locaux depuis neuf ans maintenant. Le cadavre avait été caché par l'un de ses fils pendant un an, dans le but de toucher la pension de son père. Une somme totale de 27.913 euros. 

«Un raté quelque part»

Une enquête a été ouverte par la police. De nombreuses questions se posent après cette étrange découverte, notamment celle de l'absence d'obsèques pour l'octogénaire. «Il y a eu un raté quelque part, au moins une négligence de la part des pompes funèbres», a affirmé une source policière au quotidien régional. 

Les fils de l'ancien gendarme vont également être auditionnés : leur comportement passé questionne, puisqu'aucun d'entre eux ne s'est étonné de l'absence de cérémonie, neuf ans plus tôt. Le parquet d'Arras reconnaît être «dans le flou».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles