Bulgarie : une étudiante française retrouvée pendue, une enquête ouverte

La famille de la victime est sous le choc [Bertrand GUAY / AFP/Archives]

Une étudiante rouennaise a été retrouvée pendue dans un passage en plein centre-ville de Lovetch, située à 150 kilomètres de la capitale. Une enquête a été ouverte, ont annoncé les autorités locales. 

Âgée de 23 ans, la jeune fille, inscrite à l'université de Sofia depuis le mois de septembre, se trouvait en Bulgarie dans le cadre d'un échange Erasmus. 

Son corps aurait été retrouvé par un employé du bâtiment administratif près duquel elle a perdu la vie. Etudiante en sociologie, la Française effectuait des recherches sur la pauvreté dans les différents villages du pays. La veille du drame, elle faisait la fête dans une discothèque de la ville avec ses amis. 

«La famille est dans l'incompréhension, la maman ne croît pas du tout à la thèse du suicide, elle avait un lien très fort avec sa fille, qu'elle avait au téléphone tous les deux jours. Elle l'avait encore eu deux jours avant, rien ne laissait présager un tel acte, tout allait bien», a déclaré André Leborgne, maire délégué de La Mailleraye-sur-Seine, près de Rouen. 

Si les circonstances exactes du décès de la jeune fille restent encore à déterminer, le parquet a annoncé enquêter sur un meurtre ou un suicide, des traces de violence n'ayant pas été retrouvées sur le corps de la victime. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles