17 novembre : gilet jaune, que dit la loi ?

Pour les contrevenants, il est encore temps de le commander sur Internet ou de vous rendre chez le garagiste le plus proche de chez vous.[PHILIPPE HUGUEN / AFP]

La grogne autour de la hausse du prix de l'essence ne cesse de monter. Pour manifester leur colère, de nombreux usagers de la route appellent au blocage et à apposer un gilet jaune sur leur tableau de bord en signe de protestation. 

Ce mouvement spontané vise à dénoncer la hausse du tarif des carburants, et notamment du diesel qui a rattrapé le prix de l'essence et protester contre la hausse des taxes sur le carburant.

En signe de ralliement, les gilets jaune font office d'étendard pour les automobilistes en colère. Si vous êtes en règle avec le code de la route, vous pourrez l'exhiber sans problème sur votre tableau de bord. En effet, le Comité interministériel de la sécurité routière avait décidé de rendre obligatoire en 2008 la présence dans tout véhicule d'un gilet de sécurité et d'un triangle de pré-signalisation. Le non respect de ces deux obligations est passible d'une contravention de quatrième classe, soit une amende forfaitaire de 135 euros. 

Pour les contrevenants, il est encore temps de le commander sur Internet ou de vous rendre chez le garagiste le plus proche de chez vous.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles