Affaire Ghosn : pas de fraude fiscale identifiée en France

«Il n'y a rien de particulier à signaler sur la situation fiscale de M. Ghosn en France», a assuré Bruno Le Maire. [ERIC PIERMONT / AFP]

Bruno Le Maire a assuré, ce mardi, que l'administration française n'a identifié aucune fraude fiscale en France de la part de Carlos Ghosn, PDG de Renault-Nissan, arrêté à Tokyo mardi pour des soupçons de malversations.

«Dès que j'ai appris la nouvelle» de sa garde à vue, «nous avons avec Gérald Darmanin demandé à nos services de vérifier la situation fiscale de Carlos Ghosn en France». Or «il n'y a rien de particulier à signaler sur la situation fiscale de M. Ghosn en France», a assuré le ministre de l'Économie sur France Info.

«Il faut une gouvernance intérimaire» pour le constructeur Renault, a réclamé Bruno Le Maire, son PDG n'étant plus «en état de diriger le groupe» après son arrestation au Japon. L'État détient 15% de Renault.

Le ministre se réunira dans la journée avec le conseil d'administration de Renault.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles