Saint-Quentin : des «gilets jaunes» forcent une conductrice à retirer son voile

D'autres «gilets jaunes» se sont indignés de la situation. [FRANCOIS NASCIMBENI / AFP]

Durant la journée du mouvement social du samedi 17 novembre, des «gilets jaunes» ont forcé une femme qui n'avait pas de gilet à retirer son voile, à Saint-Quentin (Aisne).

Alors que les manifestants bloquaient, quelques minutes sur le côté, les automobilistes qui n’affichaient pas leur gilet en signe de soutien, certaines personnes ont franchi la ligne rouge.

Un comportement qui a choqué une dame de 70 ans, «gilet jaune» également : «Qu’on manifeste car la vie est chère, oui, mais on ne manifeste pas pour agresser les gens», s’est-elle indignée auprès du Courrier Picard.

Mis au courant de cette histoire, un des organisateurs responsable de ce rond-point a déclaré que cette situation n’était «pas normale» et a promis la levée du blocage une heure après l’incident.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles