Le conseil d'administration de Nissan révoque Carlos Ghosn

Le conseil d'administration du géant japonais de l'automobile Nissan a voté jeudi soir à l'unanimité la révocation de Carlos Ghosn de son poste de président, après la révélation de malversations financières présumées, a annoncé le groupe dans un communiqué.

Il signe ainsi la fin du règne de près de 20 ans du puissant patron d'industrie, qui avait été arrêté lundi à Tokyo en même temps que son bras droit Greg Kelly.

À suivre aussi

Formule 1 Grand Prix du Japon : Bottas remporte la course, Mercedes le titre constructeurs
Le siège de Renault, le 11 octobre 2019 à Boulogne-Billancourt [ERIC PIERMONT / AFP]
Automobile Renault : le directeur général Thierry Bolloré démis pour clore l'ère Ghosn
Le «Dieselgate» a déjà coûté à Volkswagen plus de 30 milliards d'euros en frais juridiques, amendes et dédommagements, déboursés pour l'essentiel aux Etats-Unis.
Automobile Tout savoir sur le «Dieselgate», dont le premier grand procès de clients démarre ce lundi

Ailleurs sur le web

Derniers articles