Le trompettiste Ibrahim Maalouf condamné à quatre mois de prison avec sursis pour agression sexuelle

Le tribunal a également condamné l'artiste à une amende de 20.000 euros. [Philippe LOPEZ / AFP]

Le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf a été condamnée, ce vendredi 23 novembre par le tribunal correctionnel de Créteil, à quatre mois d'emprisonnement avec sursis pour une agression sexuelle sur une collégienne de 14 ans.

Le tribunal a également condamné l'artiste à une amende de 20.000 euros. Le procureur avait requis six mois d'emprisonnement avec sursis lors de l'audience début novembre.

L'artiste, qui était présent à l'énoncé du jugement, a toujours nié toute agression sexuelle, plaidant le «dépit amoureux» d'une jeune fille qui n'aurait pas supporté d'être éconduite.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles