Gilets jaunes : le dispositif de sécurité à Paris ce samedi

Dès 6 h, ce matin, un large périmètre de sécurité a été bouclé autour de l'Elysée, la partie basse des Champs-Elysées, la Concorde, l'Assemblée nationale ainsi que de l'hôtel Matignon.[AFP]

Les «gilets jaunes» continuent de se mobiliser ce samedi pour protester contre la hausse du prix de l'essence. A Paris, un rassemblement important est attendu. Un dispositif de sécurité a été mis en place. 

Plus de 3 000 policiers et gendarmes ont été mobilisées, a indiqué la Préfecture de police, qui faisait état à 9h40 de «rassemblement épars» dans la capitale. 

Une manifestation est autorisée sur le Champs-de-Mars mais des rassemblements pourraient avoir lieu dans d'autres endroits de Paris. Neuf principaux lieux retiennent l'attention de la police : le Champs-de-Mars, la Concorde, les abords de l'Elysée, l'Assemblée nationale, le Sénat, les places de la Madeleine, de la République et de la Nation et enfin la Porte Maillot. 

Dès 6h00, ce matin, un large périmètre de sécurité a été bouclé autour de l'Elysée, la partie basse des Champs-Elysées, la Concorde, l'Assemblée nationale ainsi qu'autour de l'hôtel Matignon.  «Sur ce territoire, aucune manifestation, aucun rassemblement, aucun cortège en lien avec les gilets jaunes ne pourra se dérouler», a prévenu le préfet de police, Michel Delpuech. 

Un «dispositif mobile», guidé notamment par des hélicoptères, sera prêt à intervenir sur de possibles «violences, voire exactions» dans Paris et «tentatives de blocages» du périphérique, précise Michel Delpuech. 

les transports en commun perturbés 

Sur son site, la RATP annonce des perturbations des transports en commun dans le secteur Champs-de-Mars, Champs-Elysées, Place de la Concorde, Porte Maillot, Assemblée Nationale, place de la Bastille et de la République. 

La régie des transports parisiens souligne que de nombreuses lignes de bus sont déviées à la demande de la préfecture de police, avec certaines stations limitées ou complètement fermées. 

Sept stations de métro ont aussi été fermées dès le début du service, les trains n'y marquent pas l'arrêt. Ainsi, les correspondances ne seront pas assurées aux stations Concorde (ligne 1,8,12), Franklin Roosevelt (lignes 1 et 9), Champs-Elysées-Clemenceau (lignes 1 et 3), Miromesnil (lignes 9 et 13). Les stations Assemblée nationale (ligne 12), Varenne (ligne 13) et Tuileries (ligne 1) sont également fermées.

La RATP précise qu'elles rouvriront seulement «sur ordre des autorités». 

la tour eiffel fermé au public

Le monument sera fermé au public toute la journée. La société d'exploitation de la Tour Eiffel (SETE)  estime que les «conditions de sécurité» ne sont pas «optimales». «Tous les billets achetés en ligne pour une visite prévue samedi 24 novembre seront remboursés automatiquement, sans qu'il soit nécessaire pour les clients d'effectuer des démarches particulières», précise la société. 

Les autorités veulent éviter les débordements de la première semaine de mobilisation (deux morts, 620 civils et 136 membres des forces de l'ordre blessés). Des forces de l'ordre ont été déployés «à un niveau exceptionnel» à travers la France. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles