La Fifa enquête sur des allégations d'abus sexuels au sein de l’équipe féminine d'Afghanistan

La Fifa a confirmé qu'elle enquêtait sur les accusations. [FABRICE COFFRINI / AFP]

Selon le quotidien britannique The Guardian, la Fifa enquête sur des allégations d'abus sexuels au sein de l'équipe féminine de football d'Afghanistan. 

Des membres de l'équipe auraient été agressées sexuellement et physiquement par des hommes de la Fédération de football du pays, dont son président Keramuudin Karim. 

Ces allégations ont incité le principal sponsor de l'équipe, Hummel, à couper les liens avec la Fédération. Le fabricant de sports danois a affirmé avoir été mis au courant de «sévères allégations d'abus mentaux, physiques et sexuels».  

Les faits se seraient déroulés lors de camps d'entraînements au siège de la Fédération nationale ainsi que lors d'un voyage en Jordanie. 

le caractère sensible de l'enquête

La Fifa a confirmé qu'elle enquêtait sur les accusations. Une source de la direction du football mondial a déclaré au Guardian qu'elle travaillait avec les Nations Unies pour garantir la sécurité de certaines joueuses. «La Fifa est pleinement consciente de la situation en Afghanistan et travaille d'arrache-pied pour assurer la sécurité des filles. Ils travaillent très discrètement avec les personnes impliquées étant donné le caractère sensible des accusations et le danger pour la vie. Depuis mars, ils ont rassemblé les preuves nécessaires à une enquête formelle et ont fait appel aux Nations Unies», révèle la source. 

Khalida Popal est une ancienne membre de la Fédération. Elle a été forcée de quitter le pays et chercher l'asile au Danemark en 2016. «Il était très difficile de vivre dans le pays et de parler car ce sont des hommes très puissants. Si une joueuse lève la voix, elle peut être tuée». 

La joueuse de l'équipe national Shabnam Mobarez affirme, elle, avoir été forcée de signer un contrat qui «me prive de mes droits humains et ma liberté en tant que femme» afin de pouvoir continuer à pratiquer le football. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles