Enquête ouverte après la vidéo du passage à tabac d’un homme par la police

La scène a été largement diffusée [Capture Twitter / @nicolasgregoire].

Une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux a déclenché l’ouverture d’une enquête, confiée à l’IGPN. Sur les images, des policiers rouent de coups un homme au sol, après la manifestation des gilets jaunes à Paris le 1er décembre.

D’abord à trois, puis avec du renfort, les fonctionnaires mettent au sol l’homme, avant de lui asséner des coups de matraque et de pieds. Peu après la diffusion de la vidéo sur Twitter, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour violences par personnes dépositaires de l’autorité publique.

Des médias comme Le Monde ou Le Parisien ont affirmé avoir identifié la victime, présentée comme étant Mehdi K, âgé de 21 ans. Celui-ci a d’ailleurs indiqué avoir porté plainte pour «violences aggravées en réunion avec usage d’une arme par des dépositaires de l’autorité publique dans l’exercice de leurs fonctions».

Or, après avoir analysé d’autres vidéos de la scène, Libération affirme de son côté qu’il ne s’agit pas de Mehdi sur les images. Celui-ci l’aurait même confirmé, en déclarant «c’est sûr, ce n’est pas moi», à propos d’une autre vidéo de l’arrestation.

Vous aimerez aussi

Après les ­gilets jaunes, l’Elysée veut à tout prix éviter les «gyros bleus». [Photo d'illustration / A. JIMENEZ REX SHUTTERSTOCK / SIPA].
gilets jaunes Conditions de travail, salaires, effectifs... des policiers à bout de nerfs
Autoroutes Gilets Jaunes : Vinci renonce à faire payer les automobilistes passés gratuitement aux péages
Le gouvernement compte renoncer à une partie des mesures annoncées par Edouard Philippe mi-novembre au début du mouvement des «gilets jaunes».
Mouvement social «Gilets jaunes», en direct : les mesures annoncées en novembre finalement maintenues

Ailleurs sur le web

Derniers articles