Jawad Bendaoud condamné à six mois de prison pour «menaces de mort»

[JACQUES DEMARTHON / AFP]

Jawad Bendaoud a été condamné à six mois de prison ferme pour avoir proféré des menaces de mort contre une victime des attentats du 13 novembre, à Paris. 

C'est mardi 11 décembre que le tribunal correctionnel de Paris a rendu sa décision, alors que celui qu'on surnomme «le logeur de Daesh» était jugé en comparution immédiate. Le 5 décembre dernier, à la sortie de son procès en appel pour «recel de malfaiteurs terroristes», Jawad Bendaoud aurait menacé de mort une certaine Sarah Z., l'une des victimes des attentats de Paris, dans les couloirs du palais de justice. 

«Je vais te tuer. Tu vas voir ce que je vais te faire», lui aurait lancé l'accusé. 

Niant fermement les faits, Jawad Bendaoud a déclaré au moment de sa condamnation : «Cette personne rêve de me voir derrière les barreaux. Parce que je suis le logeur et elle la victime, c'est forcément moi le menteur». Puis de conclure, en s'adressant à la présidente du tribunal : «Vous venez de condamner un innocent, Madame». 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles