Paris : Elle filme son harceleur en train de se masturber dans le métro

Sur Twitter, Safiétou demande aux femmes de dénoncer et de montrer le visage de leurs agresseurs afin de les empêcher de sévir.[Capture d'écran]

Assise dans le métro parisien pour se rendre au travail, Safiétou a eu le courage de filmer son harcèlement sexuel. Face à cet agresseur qui s'est masturbé et l'a poursuivi, la jeune femme de 20 ans a décidé de publier le visage de son agresseur. 

«Voici mon quotidien dans les transports en commun», a publié mercredi soir sur Twitter la jeune femme, en légende de la vidéo. «Il ne se passe pas une semaine sans que ceci ne m'arrive», désespère Safiétou. Sauf que ce jour-là, vers 18 heures, elle s'est armée de son courage et de son téléphone pour dénoncer son harcèlement. 

Avant de commencer à filmer, elle était montée à la station Fort d'Aubervilliers sur la ligne 7. Quelques arrêts plus tard, la vidéo commence avec un gros plan sur le pantalon de l'homme. Il est assis sur le siège d'en face et on distingue clairement qu'il est en train de se masturber à travers ses vêtements en lançant des «vous êtes magnifique» à sa victime. 

«J’ai tout de suite vu à son regard insistant et pervers qu’il n’allait pas me lâcher, témoigne-t-elle auprès de 20 Minutes. Je l’ai compris avant même qu’il ne commence à se toucher.»

LA RATP APPELLE A PORTER PLAINTE

Safiétou change de rame et filme son agresseur qui l'a dévisage en se léchant les lèvres. L'étudiante en langues étrangères filme discrètement le prédateur, qui ne cesse de la poursuivre partout où elle prend place dans le métro et l'invite même à venir boire un verre. Une invitation qu'elle décline le plus calmement possible.  

A la fin de son message, elle interpelle le service client de la RATP en espérant que la société agisse pour stopper ce genre de personnes. La RATP a d'ailleurs répondu jeudi en condamnant «cet acte inacceptable» et a assuré avoir pris contact avec la victime pour l'inviter à porter plainte auprès des forces de l'ordre. 

Sur Twitter, Safiétou demande aux femmes de dénoncer et de montrer le visage de leurs agresseurs afin de les empêcher de sévir.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles