Gilets jaunes : la zone de péage de Narbonne de nouveau incendiée

Quinze jours auparavant, le point de péage de Narbonne avait déjà été le théâtre de débordement[RAYMOND ROIG / AFP]

Comme une impression de déjà vu dans l'Aude. La zone de péage de Narbonne sud a été une nouvelle fois incendiée samedi 15 décembre, en marge d'une manifestation des «gilets jaunes». 

Autour de 21h, un feu s'est déclaré aux abords de l'autoroute reliant Perpignan à Montpellier. Les pompiers ont confirmé cette information relayée par le média L'Indépendant un peu plus tôt dans la journée.

Quinze jours auparavant, le point de péage situé à la sortie de l'autoroute A9 avait déjà été le théâtre de débordement. Un groupe d'environ 200 personnes avait lancé des cocktails molotov au niveau de la barrière de péage avant de dégrader les locaux d'exploitations de la société d'autoroutes Vinci et ceux du peloton autoroutier. Si bien que la société avaient indiqué que le site de sa direction régionale devrait subir une reconstruction d'une durée d'un an. 

«Plusieurs centaines de milliers d'euros» de dégâts

Aucune personne n'avait été blessée au cours des ces incidents. Cinq individus, dont un mineur, avaient été interpellés.

Contacté par l'AFP, Vinci Autoroutes indiquait samedi soir ne pas être en mesure d'évaluer les dégâts de ces nouveaux débordements. 

Deux semaines plus tôt, l'entreprise de BTP chiffrait les dégâts à «plusieurs centaines de milliers d'euros». Une trentaine de véhicules d'entretien ou de patrouille avaient été dégradés voire brûlés. Une enquête judiciaire, confiée à la gendarmerie de Narbonne, est en cours.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles