Pour l’acte 6, des gilets jaunes appellent à bloquer les frontières

Pour redynamiser leur mouvement, plusieurs gilets jaunes appellent leurs homologues à se rassembler aux frontières du pays pour en prendre le contrôle, samedi 22 décembre.

Il s’agirait alors pour les manifestants des villes à retrouver ceux des régions, précisent certains leaders, comme Priscillia Ludosky dans Le Parisien. Le but serait alors d’empêcher les camions de passer, mais d’assurer la libre-circulation des personnes.

Un regroupement avec les gilets jaunes étrangers ?

Selon L’Indépendant, une véritable organisation est en train de se mettre en place. Des cars seront ainsi affrétés depuis plusieurs villes du sud (Montpellier, Albi, Nîmes, Toulouse…) pour rejoindre la frontière espagnole. D’autres participants se contactent directement sur les réseaux sociaux pour se déplacer par covoiturage.

En plus de La Jonquera ou du Perthus côté espagnol, d’autres secteurs clés sont ciblés sur les contours de la France : Tourcoing ou Dunkerque pour la frontière belge, le tunnel du Mont-Blanc ou Vintimille pour celle avec l’Italie, ou Strasbourg pour l’Allemagne.

Avec cette action, les gilets jaunes français espèrent ainsi pouvoir se rapprocher de leurs homologues étrangers.

Vous aimerez aussi

Mouvement social Gilets jaunes, en direct : 51 interpellations à Paris, selon la préfecture
Grand débat national : la conférence citoyenne, la seconde étape
Grand débat national La conférence citoyenne, la seconde étape
Mouvement social Gilets jaunes : Montmartre se prépare à l'assaut

Ailleurs sur le web

Derniers articles