Sa photo utilisée sur Tinder, la secrétaire d'Etat Brune Poirson va porter plainte

La secrétaire d'Etat n'a pas apprécié la plaisanterie [LUDOVIC MARIN / AFP]

Brune Poirson ne plaisante pas avec son image. La secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire a fait savoir qu'elle engagerait une procédure judiciaire, après que sa photo a été utilisée à son insu sur Tinder. 

Sur son compte Twitter, la femme politique a tenu à rappeler : «L'usurpation d'identité est un délit puni par la loi». Loin d'être amusée, Brune Poirson a partagé la capture d'écran qui circule sur l'application de rencontres amoureuses, sur laquelle son image est associée au prénom «Clara».

Si l'usurpation d'identité est un délit passible de cinq ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende, un internaute a rétorqué à la secrétaire d'Etat: «Il s'agit simplement d'une utilisation de votre photo sans votre consentement (droit à l'image). Aucune usurpation d'identité puisqu'il y est noté 'Clara' et non votre véritable prénom, écartant donc l'intention de se faire passer pour vous». 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles