Les Français majoritairement favorables au retour de l'ISF

Plus des deux tiers, soit 77% des Français sont favorables au rétablissement de l'impôt de la Solidarité sur la fortune (ISF) à l'issue du « grand débat national » voulu par Emmanuel Macron, selon un sondage Ifop pour le JDD.

Les sondés étaient invités à donner leur avis sur 5 mesures qu'ils souhaitent voir adoptées ou non à l'issue de la grande concertation censée répondre à la crise des « gilets jaunes », qui dure en France depuis près de huit semaines.

Ils sont 82% à se dire favorables à la réduction d'un tiers du nombre de parlementaires, 80% à vouloir la prise en compte du vote blanc dans les résultats des élections et 80% pour l'instauration d'un référendum d'initiative citoyenne (RIC), l'une des principales revendications des « gilets jaunes ».

Concernant le rétablissement de l'ISF, également réclamé dans toutes les manifestations, 77% des sondés disent y être favorables. Ce souhait est  également partagépar les partisans de La République en marche puisque 61% de ceux qui se disent proches du parti présidentiel sont en faveur d'un retour de l'ISF.

Depuis janvier 2018, l'ISF a été supprimé et remplacé par l'impôt sur la fortune immobilière, qui frappe les particuliers ayant des biens et droits immobiliers dépassant 1,3 million d'euros après l'abattement. 

Néanmoins, le président Emmanuel Macron avait refusé début décembre de réfléchir à un possible à un rétablissement de l'ISF.

Invité dimanche du Grand Rendez-vous sur CNEWS, le ministre de l'Économie et des Finances ne souhaite pas un retour sur cet impôt ou sur les autres réformes votées depuis le début du mandat d'Emmanuel Macron. Bruno Le Maire a également rappelle que le président français portait un projet contenant une promesse de transformation fiscale en profondeur.

À suivre aussi

Donald Trump déménage sa résidence fiscale en Floride
Etats-Unis Donald Trump déménage sa résidence fiscale en Floride
Impôts L'Assemblée valide la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages en 2020, 100% en 2023
Le ministre des Comptes Publics Gérald Darmanin, le 11 septembre 2019, à Paris [LUDOVIC MARIN / AFP]
Fiscalité 2 milliards d'euros collectés en plus avec l'impôt à la source, affirme Darmanin

Ailleurs sur le web

Derniers articles