Année record pour l'immobilier francilien en 2018

Le marché immobilier francilien en grande forme cette année, malgré les prix parisiens particulièrement élevés. Le marché immobilier francilien en grande forme cette année, malgré les prix parisiens particulièrement élevés.[© GERARD JULIEN / AFP]

L'immobilier francilien a encore connu une année particulièrement prolifique, malgré des prix parisiens très élevés. Et ce, notamment grâce à des ventes en hausse constante hors Paris.

C'est en tout cas le constat qu'en fait Century 21, qui publie ses conclusions annuelles ce lundi 7 janvier. L'agence immobilière fait état d'un marché florissant, toujours très dynamique, qui n'a pas été touché par l'augmentation générale des prix.

«Le prix moyen au mètre carré progresse de manière constante depuis 2015 et enregistre une nouvelle de hausse de 3,8 % en 2018», rapporte ainsi Century 21. Soit un prix moyen de 3.303 euros le mètre carré pour tous types de biens confondus en Ile-de-France.

A l'échelle de la région, c'est d'ailleurs en Seine-Saint-Denis (93) que les prix ont le plus progressé, avec une hausse de 6,8 % du prix moyen au mètre carré.

Par ailleurs, le nombre de ventes s'accroît (+ 2,2 % en 2018 par rapport à l'an passé), et ce, alors que le montant moyen des transactions ne cesse d'augmenter, passant de 253.516 euros en 2017 à 261.059 euros en 2018

Autre tendance liée à la hausse des prix, les Franciliens commenceraient – tout comme les Parisiens – à se «serrer» pour pouvoir acheter, et s'établissent dans de plus petites surfaces (80 mètres carré en moyenne).

A noter selon Century 21 que dans l’ensemble, plus des trois quarts de ces transactions sont réalisées pour l’acquisition d’une résidence principale (79,7 %), même si l'investissement locatif bondit et concerne désormais 17 % des acquisitions (+ 29,8 %).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles