La maison d'une députée LREM emmurée pendant qu’elle dormait

La députée Patricia Gallarneau souhaitait, dimanche, déposer plainte. [Patricia Gallerneau / Facebook ]

Une députée LREM-MoDem de Vendée a découvert à son réveil un mur de parpaings dressé devant l'entrée de son garage, dans sa résidence de Talmont-Saint-Hilaire.  Les faits ont eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche. 

Constatant cela, Patricia Gallerneau n'a pas hésité à s'insurger sur sa page Facebook, dimanche matin. «Mon domicile est muré par des imbéciles!», tout en évoquant le mouvement des «gilets jaunes».

«A quoi servent le dialogue, la communication, mes réceptions jamais refusées de gilets jaunes, s'ils viennent en douce de nuit murer le domicile d'une famille, écrit-elle.»

«Je les comprends, je les écoute, je les soutiens dans leurs revendications lorsqu'elles sont justifiées.... mais je les supplie de faire le ménage dans leurs rangs et d'éjecter tous les imbéciles, haineux, racistes et homophobes qui s'y cachent et qui les décrédibilisent fortement!»,  continue la députée.

D'après le quotidien Ouest-France, les gendarmes sont parvenus à détruire ce mur monté en une nuit. La députée Patricia Gallerneau souhaitait, dimanche, déposer plainte. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles