A15, N118... Valérie Pécresse demande à l'Etat de vérifier l'état des routes d'Ile-de-France

Valérie Pécresse espère le lancement très prochain d'un audit gouvernemental sur l'état des routes franciliennes. Valérie Pécresse espère le lancement très prochain d'un audit gouvernemental sur l'état des routes franciliennes.[© ERIC PIERMONT / AFP]

A l'occasion de la présentation des mesures en faveur des usagers de la N118 mardi 8 janvier, Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, a demandé à l'Etat de lancer un audit sur l'état des principaux axes routiers en Ile-de-France.

Alors que l'A15 est en travaux depuis mai dernier, après la découverte de l'affaissement de la chaussée sous le viaduc de Gennevilliers (95), et que l'une des voies de la N118 est à son tour bloquée à la circulation pour la même raison au niveau du pont de Sèvres (92), la région – par la voix de sa présidente – s'inquiète de l'état des routes franciliennes.

«Nous allons demander à Elisabeth Borne [la ministre de la Transition écologique, chargée des Transports] la vérification des routes franciliennes et nous voulons que les résultats soient communiqués aux élus», a ainsi fait savoir Valérie Pécresse, qui regrette la non-transparence des premiers états des lieux réalisés par l'Etat.

Pour ce faire, la cheffe de la région et d'Ile-de-France Mobilités (ex-Stif) espère le lancement très prochain d'un audit gouvernemental, réalisé en toute transparence par des agents indépendants, sur les principaux axes routiers franciliens.

Et que celui-ci débouche sur un vrai plan d'investissement, à la hauteur des besoins qui auront été listés lors de cet audit. «Tout cela est extrêmement préoccupant», a jugé Valérie Pécresse, qui craint – à l'instar des transports en commun franciliens – que «les routes souffrent d'un manque de maintenance depuis plusieurs années».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles