Des croix gammées sur une mosquée en construction dans l’Indre-et-Loire

Le chantier de la mosquée, à Amboise [Capture Google Street View].

Plusieurs croix gammées ont été découvertes sur les palissades du chantier d’une mosquée, à Amboise (Indre-et-Loire). Le lieu avait déjà été la cible d’actes racistes il y a quelques années.

Le signalement a été donné par un voisin du chantier. Sur les barrières en tôle qui empêchent l’accès au bâtiment en construction, cinq croix gammées, selon France Bleu, ont été peintes en rose. Celles-ci étaient toujours visibles sur des photos prises sur place par nos confrères.

Les gendarmes d’Amboise ont procédé aux premières constatations, mais l’enquête s’annonce compliquée pour retrouver les auteurs des tags.

des têtes de sangliers déposées

Le chantier, qui a pour but d’abriter un centre culturel turque et une mosquée, avait déjà était visé par des actes racistes, rappelle la radio. Trois têtes de sangliers y avaient été déposés en 2012 et 2013, quelques temps après son démarrage. Les forces de l’ordre n’avaient pas pu retrouver les auteurs.

Le président de l’association culturelle turque d’Amboise, Ismail Ozdemir, a indiqué être choqué par cet acte. « On est en bonne relation avec la population étrangère et la population française, on n’a jamais eu de souci et des gens sont capables de faire ça », regrette-t-il.

Le maire de la ville Christian Guyon, le député LREM Daniel Labaronne et la préfète d’Indre-et-Loire Corinne Orzechowski ont condamné ce geste.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles