Qui est Kaaris, le rappeur qui s’est battu avec Booba à Orly ?

Kaaris est un rappeur français qui connait, depuis le début des années 2010, un succès important.[Capture d'écran Facebook]

Kaaris, de son vrai nom Okou Armand Gnakouri, est un rappeur français à succès, originaire de Côte d’Ivoire. Considéré comme un pionnier de la «trap», un style musical issu du rap, il a acquis ces dernières années une renommée considérable.

Né le 30 janvier 1980 à Cocody, en Côte d'Ivoire, Kaaris est arrivé en France à l’âge de trois ans, en compagnie de sa mère et de ses six frères et sœurs. Présent au sein de la scène hip-hop française depuis la fin des années 1990, sa carrière prend une réelle ampleur au début des années 2010, avec la sortie de sa mixtape, «Z.E.R.O» (2011).

Deux ans plus tard, c’est la consécration, notamment grâce à une collaboration avec le rappeur à succès Booba sur le single «Kalash», présent sur la mixtape «Autopsie 4». C’est alors le début d’une aventure qui verra les deux rappeurs continuer à travailler ensemble, notamment sur l’album «Futur», de Booba.

Une collaboration qui va tout changer pour Kaaris. À l’époque, lui-même reconnait d’ailleurs qu’elle agit comme un «détonateur» pour sa carrière. Dans la foulée, il signe ainsi avec le label AZ via Therapy Music, et sort son premier album solo en 2013. «Or Noir» comporte notamment un nouveau featuring avec Booba, «L.E.F». L’album connaît un franc-succès, au point de devenir disque de platine.

À la suite de ce succès, Kaaris se montre de plus en plus productif, et multiplie les collaborations, parfois hors du monde musical. En 2014, il s’essaye ainsi au cinéma, aux côtés de Thomas N'Gijol et Fabrice Éboué, dans «Fastlife». En parallèle, il commence à travailler sur son deuxième album. «Le bruit de mon âme» sortira un an plus tard, en 2015, produit par Dej Jam France, chez qui il a signé après son départ d’AZ.

Cet album comporte de nombreuses collaborations diverses, notamment Future ou Lil Herb, ainsi qu’un remix du titre «Chiraq», de l’artiste américaine Nicky Minaj. Comme son premier album, «Le bruit de mon âme» connaîtra un franc succès, et deviendra disque d’or.

Tout juste un an plus tard, Kaaris justifie sa réputation de rappeur très productif en enchaînant sur un troisième album, «Okou Gnakouri», en référence au nom de l’artiste. L’album, annoncé sur Facebook, comporte notamment le single «Nador», ainsi que des collaborations avec les artistes Kalash Criminel et Gucci Mane, un rappeur venu d’Atlanta (Etats-Unis). L’album connaît un succès encore plus important que ses prédécesseurs, au point d’obtenir la certification «double platine», réservée aux albums s’étant écoulés à plus de 200.000 exemplaires.

Enfin, l’année dernière, en 2017, Kaaris s’est signalé par la sortie d’un nouvel album, «Dozo». Certifié disque d’or à peine un mois après sa sortie, «Dozo» est désormais disque de platine, preuve que la «trap» a trouvé son public en France.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles