Paris : «2018 est une année historique pour le vélo», selon une association

Au total, 23 % des aménagements cyclables prévus dans le Plan Vélo de la municipalité parisienne ont été livrés. Au total, 23 % des aménagements cyclables prévus dans le Plan Vélo de la municipalité parisienne ont été livrés.[© JACQUES DEMARTHON / AFP]

«Jamais le vélo n'avait occupé une place aussi centrale à Paris», s'est réjouie l'association Paris en Selle, dans un communiqué paru ce mardi 15 janvier. De belles avancées, mais qui ne doivent pas s'arrêter là si Paris souhaite développer son usage.

Lors d'une conférence de presse, l'association a souligné «l'accélération [dans la mise en place du Plan Vélo 2015-2020] permise notamment par la création d'une task force dédiée aux pistes cyclables au sein de la Direction de la voierie et des déplacements (DVD)», alors que 23 % des aménagements cyclables prévus dans le Plan Vélo de la municipalité parisienne ont été livrés (contre 13 % il y a un). 

La création d'une «mission aménagements cyclables» au sein de la DVD donc, mais également l'amélioration «notable» de l'écoute des associations d'usagers et de leurs demandes, ainsi que la multiplication et l'accélération des chantiers de pistes cyclables sont la preuve, selon l'observatoire du Plan Vélo lancé par Paris en Selle, que la mairie de Paris «a mis les bouchées doubles».

Si la moitié du Plan Vélo est réalisée à la fin de la mandature ce sera insuffisant mais nous serions tout de même satisfaitsSimon Labouret, porte-parole de Paris en Selle

Ainsi, d'ici à l'année prochaine, 51 % du linéaire de voirie cyclable (pistes cyclables, aménagement rue à double sens...) devrait être réalisé selon l'association, «sous réserve que la dynamique se poursuive jusqu'à la fin du mandat». Surfant sur la même dynamique, le Réseau Express Vélo (REVe) devrait être achevé à plus de 75 %, d'ici à 2020.

Une belle avancée, jugée toutefois insuffisante par Paris en Selle, qui souligne que le déploiement de zones 30 et de double-sens cyclables «tarde à se concrétiser». De son côté, la mairie – qui se dit «confiante sur le respect des objectifs de mandature» – rappelle que son plan vélo comprend également l’installation de nouvelles places de stationnement et le développement de la culture du vélo (soutien aux associations, installation de pompes et d'outils de réparation sur l'espace public...).

Par ailleurs, le difficile déploiement du nouveau Vélib' – qui a pris plus d'un an de retard – a particulièrement freiné les apprentis cyclistes parisiens, qui étaient plusieurs milliers à emprunter ce vélo en libre-service quotidiennement. L'association Paris en Selle parle même d'une «année cauchemardesque» pour les usagers du Vélib', alors que «celui-ci représentait un vélo sur trois en en circulation dans les rues de la capitale».

capture_decran_2019-01-15_a_14.36.18.png

À suivre aussi

Sécurité Paris : forte hausse de la délinquance, la mairie demande des renforts policiers
Photo d'illustration d'une session de piscine réservée aux naturistes.
naturisme Paris : le 48e Gala international de natation naturiste aura lieu dans la capitale ce week-end
Paris Notre-Dame de Paris : 6 mois après le drame, où en est-on ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles