Moov'in, Free2Move, Car2go : quels sont les 3 opérateurs de voitures électriques en libre-service à Paris ?

Depuis la fin de lannée 2018, plus de 500 véhicules Free2Move sont disponibles dans la capitale. Depuis la fin de lannée 2018, plus de 500 véhicules Free2Move sont disponibles dans la capitale.[© JACQUES DEMARTHON / AFP]

Après les scooters et les trottinettes électriques, voici venu le temps des voitures électriques en libre-service. Pas de borne, pas d'abonnement, les clients empruntent la voiture où elle se trouve et la rende où ils veulent, en ne payant que ce qu'ils consomment.

Ces trois services, implantés à Paris depuis fin 2018 début 2019, proposent trois solutions, alternatives à la possession d'une voiture personnelle qui ne servirait que trop peu souvent. Est-ce que ces derniers sont l'avenir de la mobilité et de l'autopartage ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? Combien ça coûte ?

Moov'in

Premier arrivé sur le marché le 10 octobre 2018, Moov'in est disponible à Paris depuis fin octobre 2018 (et à Clichy, dans les Hauts-de-Seine) et dispose de deux types de véhicules automatiques de la gamme électrique de Renault : des Zoe et des Twizy.

Pour les emprunter, il faut télécharger l'application puis deux formules sont à la carte : l'une pour les locations de moins de 4 heures et l'autre pour plus de 4 heures. Une fois la voiture la plus proche localisée, celle-ci est réservée au client pendant 15 minutes, le temps d'aller la chercher où elle se trouve. Elle se déverrouille ensuite grâce à la fonction bluetooth du smartphone.

Pour rendre le véhicule, il suffit de se stationner (gratuitement pour les voitures électriques) sur l'ensemble des places payantes de Paris intra-muros (hors bois de Boulogne et bois de Vincennes), ainsi que sur les anciennes places Autolib, avant de clôturer la course.

Côté tarif, il faut compter 39 centimes la minute pour une Zoé (5 portes / 4 places) et 29 centimes pour une Twizy (2 portes / 2 places) pour une course minimum de 10 minutes (3,9 euros pour la Zoé donc, et 2,9 euros pour la Twizy). Soit entre 17,4 et 23,4 euros de l'heure.

FREE2move

Pur produit du groupe PSA, Free2Move s'est installé à Paris fin novembre, avec pas moins de 550 véhicules électriques, déclinés sous deux modèles du groupe : la Citroën C-Zéro et la Peugeot Ion. 

Comme son concurrent Moov'in, Free2Move fonctionne en free-floating, et ses véhicules sont géolocalisables sur l'application Free2Move (qui, d'ailleurs, est commune à plusieurs autres services de mobilités en libre-service). Seule différence pour la débloquer, il y a une clé qui se trouve dans la boite à gants.

Côté tarifs, Free2Move propose deux formules sans engagement : l'une est un abonnement à 9,9 euros par mois, puis 32 centimes par minute de location (soit 9,9 + 19,2 euros pour une heure par exemple), l'autre est sans abonnement et coûte 39 centimes la minute (soit 23,4 euros de l'heure). Les 10 premières minutes sont obligatoires.

Le service est disponible à Paris depuis le début et à Issy-les-Moulineaux depuis le 12 mars. Il doit d'étendre dans les prochains mois à d'autres villes de proche-banlieue.

car2go 

Depuis mi-janvier, Car2go a déployé à Paris une flotte 100 % électrique de 400 Smart EQ fortwo (deux places), mis à la disposition de tous. Pour emprunter l'un de ces véhicules, il suffit de télécharger l'application sur son smartphone, se créer un compte avec ses coordonnées bancaires et enregistrer son permis de conduire.

Sans borne et sans abonnement, chaque voiture disponible se repère sur une carte via l’application, se réserve gratuitement pendant quinze minutes et se déverrouille grâce à un code. Pour la rendre, il suffit de se garer sur n’importe quelle place dans Paris intramuros, qu'elle soit classique (pas besoin de s'acquitter du parcmètre car c'est gratuit pour les véhicules électriques) ou réservée aux véhicules électriques.

Côté prix, il faut compter entre 24 et 34 centimes la minute (soit entre 7,20 et 10,20 euros la demi-heure), sachant que le tarif évolue selon que la voiture se trouve dans un périmètre «à faible ou à forte demande» de Car2go.

À suivre aussi

Ile-de-France Le RER C totalement interrompu dans Paris jusqu'à fin août
14 juillet Défilé du 14 juillet : les perturbations à prévoir pour se déplacer
En raison des travaux d'été, les transports en commun franciliens vont être touchés par des interruptions et autres fermetures de gares.
Grand Paris IDF : les grands travaux de l'été 2019 sur les réseaux RATP et SNCF

Ailleurs sur le web

Derniers articles