Vincent Lambert : la justice valide la procédure d'arrêt des soins

La décision était attendue. Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne (Marne) a validé la procédure d'arrêt des soins de Vincent Lambert, 42 ans, en état végétatif «irréversible» depuis dix ans. 

«Il résulte que le maintien des soins et traitements constitue une obstination déraisonnable» et «que la volonté de Vincent Lambert de ne pas être maintenu en vie dans l'hypothèse où il se trouverait dans l'état qui est le sien depuis dix ans, est établie», indique le tribunal dans son arrêt. 

L'affaire Vincent Lambert, qui fait écho au débat sur la fin de vie, voit deux clans de la famille s'opposer depuis maintenant une décennie. D'un côté, ses parents, son demi-frère et sa soeur sont opposés à l'arrêt des soins, de l'autre, son épouse et son neveu notamment dénoncent un acharnement thérapeutique contraire aux volontés exprimés par l'ancien infirmier. 

À suivre aussi

L'hôpital Sébastopol de Reims le 11 juillet 2019 [FRANCOIS NASCIMBENI / AFP/Archives]
Décès Les obsèques de Vincent Lambert ont eu lieu dans l'intimité familiale
Fin de vie Mort de Vincent Lambert : une autopsie pratiquée ce vendredi
Fin de vie Affaire Vincent Lambert : que risque le docteur Sanchez qui a engagé l'arrêt des traitements ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles