Les agressions contre les pompiers de Paris en forte hausse l'an dernier

Les soldats du feu de la capitale ont été pris à partie 300 fois en 2018.[© KENZO TRIBOUILLARD / AFP]

Une tendance très inquiétante. Le nombre d’agressions subies par les pompiers de Paris a augmenté de 60 % l’année dernière par rapport à 2017.

Les soldats du feu ont été pris à partie verbalement ou physiquement environ 300 fois lors de leurs interventions, dans la capitale et en petite couronne, a indiqué ce lundi Franceinfo. Soit quasiment tous les jours.

Dans le même temps, ils ont été davantage sollicités, le nombre d’interventions (1.500 par jour, soit près de 550.000 sur l’année) ayant augmenté de 4 %. Il faut savoir que la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) comprend 8.500 personnes.

Le général Gallet, commandant de ce corps prestigieux, avait d’ailleurs fait part de son inquiétude lors d’une audition, fin novembre, à l’Assemblée nationale. 

Il avait notamment pointé «l’explosion» d’un «phénomène nouveau» : les agressions par des victimes en détresse psychologique. Il avait toutefois précisé «qu’il est hors de question d’armer les sapeurs-pompiers, même d’un taser».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles