Il se fait insulter après les propos de l'acteur François Berléand sur les gilets jaunes

François Berléand : «Moi, depuis le début, ils me font chier les gilets jaunes» François Berléand : «Moi, depuis le début, ils me font chier les gilets jaunes»[PATRICK KOVARIK / AFP]

Avoir le même nom qu'une star peut s'avérer compliqué. Mais même lorsque le nom n'est pas le même, il est possible de connaitre des déconvenues. C'est le cas pour François Berland, journaliste dans le Pays Basque, qui reçoit un flot d'insultes après les propos de l'acteur François Berléand sur les «gilets jaunes».

«Moi, depuis le début, ils me font chier les "gilets jaunes"», lâche ainsi le comédien dans une interview pour RTL samedi dernier. Une déclaration qui a donc enflammé les réseaux sociaux. Mais François Berléand ne possèdant pas de compte Twitter, et les internautes n'ayant pas pris le temps de vérifier qui ils tagguaient, François Berland devient un dommage collatéral. Ce quasi-homonyme n'a pas mis beaucoup de temps avant de perdre le sourire face à cette méprise. 

«Petite mise au point face aux insultes, je m'appelle François Berland, je suis journaliste pigiste, j'habite au Pays Basque. Mon profil est mis à jour ce n'est pas pour rien. Apprenez à lire, ça sert bien, si vous y arriverez. François Berléand ce n'est pas François Berland...», s'agace ainsi ce dernier. 

Une rectification qui ne suffit pas pour tout le monde. L'on peut par exemple lire sous ce tweet : «Tu donnes envie de vomir... Au moins les «gilets jaunes» bossent pour la plupart avec leurs mains et suent, contrairement aux profiteurs et aux microbes de la société». Qu'on se le dise, être sage sur internet ne vous empêchera pas d'être la cible d'insultes. 

Vous aimerez aussi

Polémique Benoît Hamon tacle Robert Ménard en mangeant un kebab à Béziers
satire Un robot géant de Donald Trump tweetant sur des toilettes en or, contre sa venue au Royaume-Uni
controverse Vidéo : l'humoriste Fary raille le manque de diversité au théâtre

Ailleurs sur le web

Derniers articles