Incendie à Lyon : les enquêteurs privilégient la piste criminelle

Les enquêteurs privilégient la piste criminelle dans l'incendie qui a tué une mère et son enfant samedi soir à Lyon. Quatre autres personnes ont été légèrement blessées après une explosion suivie d'un incendie dans un immeuble de deux étages.

«Deux corps ont été retrouvés, une femme et un enfant», dans l'immeuble touché, a indiqué à l'AFP le procureur de Lyon Nicolas Jacquet, ajoutant avoir ouvert une enquête pour déterminer «les causes et les circonstances» de cet évènement. Selon certains médias, une femme enceinte et sa fille de 4 ans auraient péri dans l'incendie.

L'alerte a été donnée peu après 20h30. Les pompiers sont arrivés sur les lieux rapidement et en nombre, déployant 75 personnes et 27 véhicules, a précisé la même source, ajoutant que l'incendie de cet immeuble situé route de Vienne, dans le 7e arrondissement, était «maîtrisé» peu après 21h30.

Vers 22H00, un épais panache de fumée était visible, mais aucune flamme ne sortait de l'immeuble, a constaté un photographe de l'AFP. Un gros dispositif de police était également présent ainsi que des agents de GRDF. Un fourgon, garé devant la boulangerie, avait bougé d'un mètre.

L'un des blessés aurait sauté du deuxième étage, encouragé par des riverains qui l'ont aidé à se réceptionner, ont relaté des témoins sur place.

Les quatre blessés ont été prises en charges pour «plaies et blessures» et auraient souffert, notamment, de brûlures légères et d'intoxication par les fumées, a indiqué la préfecture.

L'explosion aurait eu lieu dans la boulangerie, au rez-de-chaussée de cet immeuble de deux étages, selon la même source, puis l'incendie aurait commencé à gagner l'étage supérieur où se trouvent des habitations.

Une enquête a été ouverte et devra déterminer les causes de l'explosion, a précisé samedi soir la préfecture, indiquant que les investigations étaient entre les mains du parquet de Lyon.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles