14 partis politiques appellent à un rassemblement contre l’antisémitisme

Alors que les actes antisémites ont bondi de 74% en 2018, 14 partis lancent un appel commun contre l’antisémitisme.

Le PS, le PCF, LREM, Les Républicains, les Centristes, le Mouvement des Citoyens, le PRG, l’UDI, EELV, l’Union des Démocrates et des Ecologistes, le MoDem, le Parti Radical, Agir et le mouvement Génération.s sont ainsi réunis face au fléau de l’antisémitisme.

«L’antisémitisme n’est pas une opinion, mais un délit. Il est redevenu une incitation au meurtre. Ilan Halimi, les enfants de l’école Ozar Hatorah, les victimes de l’Hyper Cacher, Sarah Halimi, Mireille Knoll, tous ont été assassinés, parfois torturés, parce que Juifs. Ca suffit !», lancent-ils dans un communiqué publié par le Parti socialiste, à l’origine de cet appel.

Rassemblement mardi

Rappelant que l’antisémitisme «est l’affaire de la Nation toute entière», les 14 partis politiques appellent à un grand rassemblement mardi 19 février à 19h, place de la République à Paris, ainsi que toute les villes de France.

«Nous portons dans le débat public des orientations différentes, mais nous avons en commun la République. Et jamais nous n’accepterons la banalisation de la haine», écrivent-ils encore.

Le RN de Marine Le Pen et Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan n’ont pas été invités à signer cet appel.

Jean-Luc Mélenchon, chef de file des Insoumis, a quant à lui été sollicité mardi via la messagerie Instagram mais n’a pas donné suite, a indiqué Olivier Faure, Premier secrétaire du PS. De son côté, Jean-Luc Mélenchon a assuré ne pas avoir reçu de «courrier», dénonçant une «grossière provocation du PS qui nous écarte de la marche contre l’antisémitisme». Manuel Bompart, représentant de LFI a souligné jeudi soir sur Twitter que «bien sûr» LFI «soutient cet appel».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles