Paris : un Syrien mis en examen pour crime contre l'humanité et écroué

Un Syrien de 30 ans a été placé en détention provisoire, suite aux réquisitions du parquet de Paris. Un Syrien de 30 ans a été placé en détention provisoire, suite aux réquisitions du parquet de Paris. [AFP]

Un Syrien de 30 ans a été mis en examen, vendredi 15 février à Paris, et écroué pour «complicité de crimes contre l'humanité». Une première en France, alors que le pays traque les responsables d'exactions attribuées au régime de Bachar al-Assad.

Interpellé mardi en région parisienne, Abdulhamid A. , né en 1988, est soupçonné d'avoir pris part aux exactions commises contre les populations civiles par le régime en place, entre 2011 et 2013. Selon une source proche du dossier, l'individu était membre des services de renseignements locaux.

Il a été placé en détention provisoire, suite aux réquisitions du parquet de Paris.

Une opération conjointe avec l'Allemangne

Quatre jours après le début de garde à vue, l'homme a été déféré vendredi par le parquet de Paris et une information judiciaire a été ouverte pour «acte de torture, crimes contre l'humanité et complicité de ces crimes».

Outre-Rhin, deux autres Syriens ont également été arrêtés mardi à Berlin et Zweibrücken. Ils sont aussi soupçonnés d'être des membres des moukhabarat, des agents des services de renseignements syriens dans la région de Damas.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles