Paris : le coup de gueule des pompiers contre les appels abusifs

La BSPP traite plus d'un millions d'appels par an. La BSPP traite plus d'un millions d'appels par an.[© PHILIPPE LOPEZ / AFP]

Clé oubliée, problèmes de voisins ou présence de souris... La Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) a tiré la sonnette d’alarme, ce mardi 19 février, contre «l’abus des numéros d’urgence».

«En 2018, un appel sur deux reçu par les pompiers de Paris ne nécessitait pas le départ d'engins de secours», a ainsi fait savoir la BSPP, qui traite plus d'un million d'appels chaque année. Soit plus de 500.000 appels jugés «abusifs» ou «mal-orientés».

Déjà en surchauffe, les sapeurs-pompiers estiment réaliser 70.000 interventions par an qui ne relèvent pas de l’urgence. Pour rappel, la lutte contre le feu représente 3 % des interventions (près de 13 000 par an) des pompiers de Paris, contre 81 % pour le secours aux personnes (un peu plus de 1 million).

Vous aimerez aussi

Gilets jaunes : les mesures de sécurité pour le 19e week-end de mobilisation
Mouvement social Gilets jaunes : quel dispositif de sécurité pour le 19e week-end de mobilisation ?
La brasserie huppée du Fouquet's brûle, lors de l'acte XVIII des gilets jaunes, le samedi 16 mars.
gilets jaunes Acte 19 des gilets jaunes : à quoi s'attendre pour ce samedi ?
Près de 20.000 collaborateurs de la firme pouvaient accéder aux mots de passe de centaines de millions d'utilisateurs.
réseau social Les employés de Facebook ont eu accès aux mots de passes de centaines de millions d'utilisateurs pendant des années

Ailleurs sur le web

Derniers articles