Une boulangerie s'excuse et retire une pâtisserie nommée «Mamadou»

Cette variation de la «tête de nègre», au nom déjà polémique, a indigné de nombreux internautes.[Twitter]

Une boulangerie de Saint-Bonnet-de-Mure (Rhône), située au sud-est de Lyon, a créé la polémique avec une pâtisserie nommée «Mamadou», représentant une caricature de la tête d'un homme noir, avec des lèvres épaisses roses et de gros yeux blancs.

Cette variation de la «tête de nègre», au nom déjà polémique, a indigné de nombreux internautes qui ont dénoncé une initiative raciste, après avoir visionné une vidéo du présentoir de la boulangerie «Au fournil murois».

Interrogé par Le Mouv, le gérant de l'établissement, Ange Filippi, a déclaré qu'il n'était pas le créateur de cette pâtisserie et a présenté ses excuses. «Cette pâtisserie a été créée par mes prédécesseurs, c'est absolument pas moi qui l'ai créée, a-t-il assuré. Je l'ai repris et je n'ai jamais eu de problèmes vis-à-vis de ça.»

«Je comprends leur colère»

«Il n'y a jamais eu aucune plainte (...). Cette pâtisserie doit exister depuis des décennies. Mais pour répondre aux gens, je comprends leur colère même si maintenant le mal est fait. Je trouve la réaction absolument normale et justifiée.»

Dans une vidéo publiée sur Facebook, via la Ligue de défense noire africaine, le gérant a également assuré que la pâtisserie ne pourra «plus jamais» être retrouvée chez lui, «et j'espère nulle part ailleurs».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles