Hijab de running : le community manager de Decathlon remercie les internautes pour leur soutien

Yann a géré la crise du hijab de running sur les réseaux sociaux. [DIPTENDU DUTTA / AFP]

Mardi 26 février, le community manager (animateur des réseaux sociaux) de Decathlon a dû gérer la crise suscitée par le hijab de running que souhaitait commercialiser l’enseigne.

Avec sang-froid, l’homme a ainsi publié de nombreux messages, expliquant le choix de Decathlon, appelant au calme, ou répondant aux questions, voire aux invectives, des internautes, notamment des personnalités politiques.

Au milieu de la tempête, l’animateur des réseaux sociaux a également reçu de nombreux messages bienveillants, le félicitant pour son travail. 

«J'aimerais tous vous remercier»

Tant et si bien que ce mercredi 27 février, le community manager a pris la parole, sur son compte Twitter personnel cette fois, pour remercier les très nombreux internautes qui lui ont exprimé leur soutien. «Je me suis levé ce matin avec 15 000 followers (contre 3000 hier) et des milliers de notifications et de messages. Ce ne sont que des messages de soutien, que du positif, aucune haine», indique-t-il ainsi, dans une série de plusieurs tweets.

«Ca me fait sincèrement plaisir», ajoute Yann, expliquant partager ce soutien avec deux collègues travaillant à ses côtés ainsi qu’au service client de l’enseigne. Et de poursuivre : «ce qui se passe depuis hier est complètement fou, parfois même démesuré […] j’aimerais tous vous répondre, tous vous remercier pour vos messages».

Outre l'avalanche de messages sur les réseaux sociaux, le service client de Decathlon avait dû fait faire à plus de 500 appels et mails, indiquait le groupe mardi. Certains employés ont par ailleurs été victimes d'insultes et de menaces. Ainsi, Decathlon a finalement annoncé la suspension du projet de commercialisation du hijab de sport. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles