La deuxième édition de la mission patrimoine se dévoile

La première édition de la mission patrimoine avait été entachée d'une polémique. La première édition de la mission patrimoine avait été entachée d'une polémique. [AFP]

Les contours de la deuxième édition de la mission patrimoine ont été dévoilés. Et il y a quelques évolutions par rapport à la précédente organisée en 2018.

Ainsi, la date du Super Loto a été modifiée : le tirage n'interviendra pas cette année la veille des Journées européennes du patrimoine mais aura lieu le 14 juillet. Le pactole mis en jeu (13 millions d'euros) demeure identique. Pour mémoire, deux millions de Français y avaient participé pour un total de 14 millions d'euros de mises.

Pour ce qui est des jeux à gratter, ils seront mis en vente peu avant les Journées européennes du patrimoine, organisées du 13 au 15 septembre. Le jeu à 15 euros, qui avait rencontré un franc succès l'an passé avec 178 millions d'euros de mises, est de retour. Avec lui, 12 nouveaux tickets présentant chacun un monument, seront vendus à 3 euros l'unité.

La première édition de la mission patrimoine avait été entachée d'une polémique puisque les 14 millions d'euros de recettes fiscales perçues par l'Etat grâce aux mises des parieurs, n'avaient pas été destinés au patrimoine mais à l'Etat. Le gouvernement avait finalement corrigé le tir en débloquant 21 millions d'euros supplémentaires en faveur du patrimoine.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles