Les drapeaux étrangers interdits lors des mariages célébrés à Béziers

Béziers n'est pas la première ville à se doter d'une telle charte.[AFP]

Le maire de Béziers, Robert Ménard, a pris la décision d'interdire la présence de drapeaux étrangers lors de la célébration des mariages. Un choix issu d'une «charte de bonne conduite».

La conseillère municipale Laurence Rul a motivé l'application de cette mesure en expliquant à RTL que les unions faites en mairie se déroulaient sous «le régime de la République française». «Il y a d'ailleurs, dans la salle de mariage de l'Hôtel de ville, les drapeaux français et européen», ajoute-t-elle.

A ceux qui estiment que cette décision est propice à créer la controverse, la municipalité de la ville rétorque qu'elle résulte de plusieurs débordements survenus dans le passé.

Cette charte de «bonne conduite» va plus loin que la simple présence des drapeaux étrangers. Elle proscrit notamment le fait de danser ou de chanter avant ou pendant une cérémonie de mariage organisée à Béziers. Par ailleurs, le document autorise un éventuel retard des mariés fixé à quinze minutes maximum, sans quoi le mariage est susceptible d'être reporté. Enfin, la durée de la cérémonie ne doit pas excéder trente minutes.

Béziers n'est pas la première ville à se doter d'une telle charte puisque d'autres municipalités comme Nice, Lille, Strasbourg ou Lyon se sont déjà dotées d'un dispositif similaire.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles