Nord-Isère : trois enfants régulièrement violés lors de «soirées privées familiales»

Les trois enfants ont été placés, mais ils souffrent d'un retard de développement et de troubles du comportement. Les trois enfants ont été placés, mais ils souffrent d'un retard de développement et de troubles du comportement. [JEAN-PIERRE CLATOT / AFP]

En Isère, plusieurs enfants auraient été violés régulièrement lors de «soirées privées», en présence de leur mère et de leur beau-père. Les faits se seraient déroulés dans le secteur de Bourgoin-Jallieu, entre l'été 2016 et fin 2018.

Les trois victimes - âgées de 4 à 10 ans - se seraient confiées à leurs familles d'accueil. Et dix adultes, âgés de 30 à 64 ans, auraient été interpellés lundi 4 mars, à l'issue de plusieurs mois d'investigation. Tous sont issus de l'entourage familial.

L'enquête démarre au mois de septembre 2018 quand l'aîné des enfants, placé en famille d'accueil, révèle des faits de viols et d'attouchements sexuels sur lui et ses deux demi-soeurs. Et il accuse son beau-père.

Au fil des mois, les enfants font de nouvelles révélations. Ils évoquent de nombreux sévices perpétrés par leurs proches, ou amis de la famille. Une source proche du dossier évoque même «de vraies scène d'orgie dans un milieu social très défavorisé».

Après de nombreuses auditions, cinq personnes ont été déférées devant les juges d'instruction. La mère, le beau-père, l'oncle et leur grand-mère ont été placés en détention provisoire. Et trois autres individus ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire.

Quant aux enfants, tous ont été placés, mais ils souffrent d'un retard de développement et de troubles du comportement.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles