Pour Eric Drouet, cette 18e journée de mobilisation sera la dernière avant de passer à «des vraies actions»

Eric Drouet prône ainsi l'idée d'un blocage total, également voulu par les gilets jaunes. [ERIC FEFERBERG / AFP]

A la veille de la 18ème journée de mobilisation, ce samedi 16 mars, la figure médiatique des gilets jaunes Eric Drouet a indiqué que «pour lui, ce sera fini les manifestations».

Dans une vidéo publiée sur Youtube et relayée par un journaliste du JDD, il explique sa décision. 

«Après cette journée, en tout cas pour moi, ça sera fini les manifestations. Ce sera (sic) des vraies actions pour la suite. Il faudra proposer des blocages, etc. (...) Marcher, on a prouvé qu'on savait le faire, on a prouvé que ça ne fonctionnait pas, on a prouvé qu'on n'était pas entendus.»

Cette décision est le résultat de 18 semaines de mobilisation, auxquelles Eric Drouet a participé. Mais quatre mois après le début du mouvement, il estime que ce mode de contestation n'est pas efficace.

Il vise aujourd'hui de «vraies actions», comme le blocage de sites, susceptible d'affecter l'économie du pays. Comme l'annonce le titre de sa vidéo : «blocage national complet, raffineries et port».

Eric Drouet prône ainsi l'idée d'un blocage total, également voulu par les gilets jaunes. Concernant l'organisation de cette nouvelle action, la date et les détails seront communiqués au dernier moment, tient-il à préciser.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles