Le maire du Havre démissionne après une polémique sur des photos intimes

Le maire du Havre Luc Lemonnier a annoncé ce jeudi 21 mars qu’il démissionnait, en pleine tourmente liée à une affaire de diffusion de photos intimes.

«J’ai décidé de présenter ma démission de mes fonctions et mandats à la ville du Havre et à la communauté urbaine», dit-il dans un communiqué. Et de poursuivre : «cette décision, mûrement réfléchie, s’est imposée à moi en raison de la nécessité de protéger ma famille et mes proches».

Courrier anonyme

Luc Lemonnier (ex-LR), qui avait remplacé en mai 2017 l’actuel Premier ministre Edouard Philippe, est accusé par une femme de lui avoir envoyé des photos de lui, nu, avant qu’il ne devienne maire. Il y a quelques mois, cette dernière avait diffusé auprès de conseillers municipaux et d’Edouard Philippe un des clichés. Dans une lettre qui accompagnait la photo, elle accusait l’édile de comportements inappropriés.

En juin 2018, Luc Lemonnier avait déposé plainte pour diffamation et diffusion de photos sans l’accord de la personne.

L'affaire a été relancée cette semaine. Convoquée par le procureur du Havre lundi dernier, la femme a écopé d’un rappel à la loi.

Elle avait également livré son témoignage mardi auprès de France Bleu. «Je n’étais pas du tout dans un jeu de séduction», avait-elle expliqué à la radio, ajoutant : «pour moi ça a été un viol en fait».

De son côté, mercredi, Luc Lemonnier avait «démenti catégoriquement les comportements qui lui sont prêtés». «Les échanges de messages auxquels il a pu participer sont intervenus dans le cadre de communications virtuelles exclusives de toute contrainte et entre adultes consentants», avait-il souligné dans le communiqué. 

À suivre aussi

Un couple de médecins de Seine-Maritime est mis en examen pour des soupçons d'euthanasie
Faits divers Seine-Maritime : un couple de médecins mis en examen pour des soupçons d'euthanasie
Une autopsie est prévue en début de semaine pour déterminer les causes et la date du décès de son fils.
Faits divers Seine-Maritime : une mère garde le cadavre de son fils mort depuis six ans dans sa baignoire
Seine-Maritime Incendie de Lubrizol : «Pas de défaillance» des services de l'Etat, affirme Emmanuel Macron

Ailleurs sur le web

Derniers articles